Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?

Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Albert Dubout



Biographie

Durant sa vie, Albert Dubout (Marseille 1905-Mézy-sur-Seine, 1976) a illustré plus de 80 ouvrages dont le dernier a paru après sa mort. Il a publié 27 albums et crée 80 affiches de cinéma et de publicité. Par ailleurs, il a réalisé 70 peintures à huile dont les fameuses Corridas avec leurs ombres et lumières ainsi que les Toreros. Avec Magritte et Steinberg, il est certainement l’un des artistes les plus influents de toute une génération de dessinateurs et illustrateurs. Passionné de mise en scène et d’ « auto gags » photographiques, il semble vaciller entre les photos de plateaux de scènes de films de Chaplin et les féeries de Jérôme Bosch. Dubout, un vrai bourreau de travail, qui avec Daumier, est un des plus beaux fleurons de la satire française
1905
Naissance à Marseille, le 15 mai.
1909-1920
Études à Nîmes. Rencontre avec Jean Paulhan.
Il se passionne pour la tauromachie et rêve d’être torero.
1923-1924
Élève à l’école des Beaux Arts de Montpellier.
Il a pour camarades : Renée Altier, Suzanne Ballivet, Gabriel Couderc, Camille Descossy, Georges Dezeuze, Germaine Richier.
Il publie ses premiers dessins dans L'Écho des Etudiants de Montpellier que dirige Paul Bringuier.
1924
Installation à Paris. Fasciné par la foule, il prend des croquis dans les grands magasins et dans les transports. Ce sont ces dessins qui feront découvrir Dubout.
Le 15 juin, il publie son premier dessin dans Pêle-Mêle et ce sera le début d’une longue collaboration de cinquante ans à une quarantaine de journaux et magazines : Ric et Rac , Le Journal Amusant , Le Rire , Fantasio , Gringoire , Candide , Marianne , La Bataille et Ici Paris .
Des milliers de personnages s’animerons sous ses doigts, le trait noir, si spécifique à Dubout, évoluera énormément du graphisme des année trente à celui des années soixante.
1925
Le 23 juin, mariage avec Renée Altier.
1929
Rencontre avec Philippe Soupault, directeur littéraire des Éditions Kra, qui lui suggère d’illustrer des livres. C’est donc chez Éditions Kra que paraîtront ses quatre premiers ouvrages illustrés.
1929
Les Embarras de Paris de Boileau.
Le Barbier de Séville de Beaumarchais.
1930
Carmen de Mérimée.
Le 15 mars naissance de son fils Jean.
1931
Gargantua de Rabelais.
Le 23 mai, il réalisa le numéro spécial du Rire sur l’exposition Coloniale, consécration de son talent de dessinateur humoristique.
1933
Le 1er juin, publication dans Candide de la fameuse série de dessins satiriques Les Gens de la Haute .
Œuvres de Villon.
1936
Dubout illustre la première affiche César que Marcel Pagnol venait de porter à l’écran.
C’est le début d’une longue amitié que liera les deux hommes.
1948
Marcel Pagnol confie à Dubout l’illustration de la 1ère Trilogie Marius , Fanny , César .
C’est un énorme succès.
1953
Le nom Dubout apparaît dans le dictionnaire Larousse : « Auteur de compositions à nombreux personnages burlesques, publiés dans les journaux et réunis en album. Il recherche les effets de grosse cocasserie, aussi bien dans les figures que dans les menus détails du costume et des attitudes. »
Il reçoit la Légion d’Honneur des mains du Président Vincent Auriol.
1950-1954
Il touchera au film d’animation avec Anatole va Camper , La Tour de Nesle et au cinéma avec La rue sans Loi et Anatole Chéri .
1965
Frédéric Dard demande à Dubout d’illustrerLes aventures du Commissaire San Antonio.
1967
Dubout reçoit une médaille frappée en son honneur par la Monnaie de Paris, n° 39 de la série Effigies et gravée par Raymond Joly.
1968
Le 6 juillet remariage avec Suzanne Ballivet.
1974
Inauguration par la Municipalité de Palavas-les-Flots (Hérault) de l’Avenue de la Gare Albert Dubout.
1976
Le 27 juin, décès d’Albert Dubout à Saint Aunès (Hérault), France
1977
La ville de Montpellier inaugure l’Avenue Albert Dubout et  la Maison pour Tous Albert Dubout.
1978
La Municipalité de Saint Aunes inaugure la Rue Albert Dubout.
1980
Exposition Dubout et la vie quotidienne , Centre Georges Pompidou (Paris).
1986
La Municipalité de Lunel inaugure la Rue Albert Dubout.
1992
Le 14 juillet, la Municipalité de Palavas-les-Flots (Hérault) inaugure le Musée Albert Dubout dans la Redoute de Ballestras. C’est la consécration méritée de ce grand témoin du XXème siècle.
1996
En juillet, la Municipalité de Palavas-les-Flots (Hérault) inaugure le Musée du train.
2005
Le 9 avril, à Mézy-sur-Seine (Yvelines), inauguration d'une plaque commémorative sur la façade de la maison où Dubout a vécu de 1967 à 1976.

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rechercher sur le site

Espace Membre

Actualités

Dernières modifications